Carnet de route de Caloulaframboiz

  • Accueil
  • > Réflexions qui n'engagent que moi

3 janvier, 2014

le fric, c’est pas chic

Classé sous Réflexions qui n'engagent que moi — caloulaframboiz @ 12:16

Hier soir, entendu aux infos sur la 2: « Le magazine xxxxx vient de révéler le top 100 des personnalités les plus riches au monde. En tête, le retour de Bill Gates avec 14 milliards de dollars …bla bla bla ,Liliane Bettencourt se classe en quinzième position. Photo de la vieille dame, bien droite dans son fauteuil, le regard perdu dans le vide, maquillée comme une voiture volée..Puis autres photos des plus riches, dirigeants de sociétés haut placées dans le CAC 40 .Franchement, on s’en fout! Ce serait tellement plus beau de révéler le top 100 des personnes les plus heureuses au monde. En tête, Ginette, du 19ème arrondissement de Paris, elle vit enfin avec l’homme qu’elle aime, son chat disparu a refait surface la nuit de la Saint Sylvestre et ses copines lui ont fait une super surprise pour son anniversaire. ça aurait de la gueule, non?

19 septembre, 2012

What else?

Classé sous Réflexions qui n'engagent que moi — caloulaframboiz @ 18:51

Au secours. ça ne va plus du tout!

Je ne vais pas tomber amoureuse, quand même?????


Merde, merde.

J’avais pourtant dit: « Jamais, plus jamais! « 

Moi, je veux du calme, de la sérénité, du self-control, et avoir l’esprit libre, tout le temps. 

Depuis la rentrée, entre lui et moi, mettons deux conversations, puis son regard planté dans le mien lorsque je me suis retournée dans la cour, ajoutons un échange de sourires, des pointes d’humour (noir, celui que je préfère), des croisements sur la place du village, et à chaque fois, la sensation vertigineuse qu’on ne se laisse pas indifférents.

Sur ce coup-ci, le destin s’en est mêlé artistiquement. aura pris son temps. Et en aura fait, des circonvolutions.

Quand je pense que la deuxième fois que j’ai rencontré ce gars, il m’a palpé les seins, pour conclure que tout allait bien. (Ben, oui, vous savez, le médecin  radiologue…)Que la première fois, je l’ai sauvé d’un enfermement dans sa propre maison (sa femme étant partie avec les clefs…). Cela s’appelle l’art de ne pas faire les choses dans l’ordre… ni comme tout le monde.

On s’était aussi croisés deux fois sur la place,à des heures tardives, et à chaque fois, c’était drôle.

Et voilà voilà. Cet été, sa compagne est partie.Son fils, qui était jusqu’alors inscrit en école privée, a changé d’école. Son père l’a inscrit au village et il se retrouve dans ma classe.Non, c’est pas drôle! ^^^^Va falloir gérer. 

 

J’ai écrit l’article hier soir. En le relisant, là, une certitude s’impose: il est hors de question qu’il se passe quoique ce soit. Bon, il a marqué un mot dans le cahier de liaison, expliquant qu’il ne pourra être présent à la réunion de lundi…et il a signé de son prénom.Et alooooorrrrs? :-) ))))))

 

27 juillet, 2012

Ou comment se foutre de la gueule du monde

Classé sous Réflexions qui n'engagent que moi — caloulaframboiz @ 16:35

Hier soir, c’était le concert de Madonna à l’Olympia. Perso, je ne suis pas fan et je ne dépenserai pas un € pour aller la voir exhiber son cul sur scène, mais j’ai une voisine qui ne jure que par elle depuis des années, du coup, j’ai un peu suivi l’affaire. Déjà, ce fut le parcours du combattant pour obtenir des places, qui se sont vendues entre 80 et 200€, places qu’on obtenait en s’affiliant pour 17€ au fan club officiel de la chanteuse. Business is business.
Le concert prévu pour 21H a commencé à 22H45, devant un public chauffé à blanc. Pour certains, c’était la conclusion de deux jours d’attente boulevard des Capucines, par plus de 30°C à l’ombre. C’est bien connu, quand on aime, on ne compte pas. Elle a enchaîné deux titres, puis fait un interminable discours sur la France, Marine le Pen, blablabla, aimez-vous les uns les autres, puis coupure pour qu’elle se change, puis quelques titres, puis re coupure avant qu’elle ne crée la surprise en reprenant « Je t’aime, moi non plus de Gainsbourg ».Les fans extasiés étaient aux anges et attendaient fébrilement la suite sauf que…les lumières se sont rallumées, et il n’y a jamais eu de suite. Le concert était terminé, et a duré en tout et pour tout 48 min, dont 20 de bla blas et de coupures. Si c’est pas de l’arnaque… Les gens furieux ont pété les plombs, scandant des « Remboursez ! », jetant leurs bouteilles vides sur la scène et insultant copieusement la chanteuse, pendant que les techniciens s’activaient au rangement du matos. La sortie houleuse du public s’est faite avec bus de CRS à proximité au cas où.
Autant j’avais une certaine forme de tolérance pour une artiste comme Amy Winehouse, qui annulait au dernier moment, ou qui tentait d’assurer le show dans un état second quitte à cracher sur le public, parce que finalement c’était sex drug and rock’n roll attitud, autant là, j’espère que les fans de Madonna se souviendront à vie de l’infâme claque qu’elle leur a balancée dans la gueule.

lirgnomed |
unefilleajd |
Banale , mais .. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un libanais gai
| Océane
| danslapeaudunefemmede38ans