Carnet de route de Caloulaframboiz

16 juillet, 2013

De la disparition des côtelettes et autres

Classé sous Bout de chemin — caloulaframboiz @ 18:12

Du coup, Husband déprime. Il ne dort plus, ne mange plus, oublie tout. Je l’ai accompagné chez le médecin, le diagnostic a vite été posé: dépression sévère, prescription d’anxiolytiques et d’antidépresseurs. Je me retrouve bien démunie: lorsque nous avons une conversation sérieuse où des choses très importantes sont dites, il ne se souvient de rien le lendemain…Les journées en deviennent totalement décousues. L’autre soir, il me demandait ce que j’avais fait de la barquette de côtelettes et du pack de bières qu’il avait achetés…il les a cherchés partout pour finalement convenir que , soit il a fait ces courses et les a oubliées sur le parking, soit il a juste imaginé les faire…

Surtout, ne pas culpabiliser.

6 Réponses à “De la disparition des côtelettes et autres”

  1. Cristophe dit :

    Le mieux pour lui ne serait-il pas qu’il se retrouve vraiment sans toi ?

  2. bilba dit :

    Et tu n’as pas fini de culpabiliser …

  3. je me suis programmé une dizaine de jours toute seule…

  4. Contente de te retrouver! Merci pour ton passage récent sur mon blog.
    Bizzzzzzz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  5. Epamine dit :

    Hello!

    Ne serait-ce pas plutôt le contraire ?
    N’est-ce pas son état psychologique, moral et mental, voire ses troubles du comportement, qui font que ta vie avec lui n’est plus qu’une survie et que tu dois fuir pour ne pas sombrer ? Il n’y a pas de coupable si c’est ainsi: il y a juste l’envie de vivre…

  6. je dirais un mélange des deux…

Laisser un commentaire

lirgnomed |
unefilleajd |
Banale , mais .. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un libanais gai
| Océane
| danslapeaudunefemmede38ans