Carnet de route de Caloulaframboiz

21 mai, 2013

Quoi de neuf?

Classé sous Non classé — caloulaframboiz @ 13:00

Hier soir, pour les 41 ans d’un copain, on s’est retrouvés à une soirée couscous…vannes, mises en boîte, propos décousus, de plus en plus décousus, puis la fatigue, l’alcool aidant, fous rires incontrôlés mêlés à des sujets hautement sérieux (« fallait-il légaliser le mariage gay? ») lorsque soudain, JJ m’a apostrophée en me demandant:  » mais c’est quoi pour toi un homme? » Vaste question, vers les 1 heure et demie du matin, j’avais moyennement envie de philosopher alors j’ai crû m’en tirer avec une galéjade:  » C’est celui qui est capable de manger de cette harissa berbère sans sourciller », en faisant référence au feu de l’enfer contenu dans la petite assiette en face de moi. – Mais encore? -Celui qui rassure, celui qui assure, qui sait faire des murs et réparer les fuites, qui peut changer un bébé et nous faire rêver. Les hommes présents ont gémi: paraît  que j’en demande trop…

Sinon, maman,  73 ans, vient de s’acheter un ordinateur portable pour pouvoir jouer en ligne au Scrabble avec ses copines. les débuts furent épiques: comment ça s’allume, comment on fait « entrée », c’est quoi la barre espace, mais après quelques tâtonnements, et l’envie forçant toutes les réticences, là voilà avec un pseudo, des favoris et mon père qui râle parce qu’elle  y passe des heures…

 Et puis ce mois-ci, j’ai conforté mon idée de faire le chemin de St Jacques de Compostelle, pas pour collectionner les coquilles et aller à la messe tous les soirs, plutôt pour l’extraordinaire aventure humaine et intérieure que cela doit être. Faut juste que je règle quelques détails techniques: j’ai du mal avec les dortoirs monastiques, les douches communes, et les ronfleurs qui polluent l’ambiance nocturne, mais sinon, tout le reste, marcher d’étape en étape 30 km par jour, faire des rencontres, découvrir, se dépasser, ça me va.


7 mai, 2013

Insomnie

Classé sous Humeur — caloulaframboiz @ 23:55

Insomnie, quand tu nous tiens…Bon, OK, j’ai été opérée hier à Marseille, j’ai stressé à mort, j’ai fait une chute de tension terrible en salle de réveil, bla bla bla, je passe sur les joies bucoliques de l’hospitalisation, des gentilles infirmières qui vous prennent la tension à 1h, puis à 3h puis à 5h du matin, sur ma voisine de couloir qui râlait toute la nuit en ronflant…là, je suis chez moi, et je pensais m’écrouler en retrouvant MON lit, MON oreiller, MON chez moi…et non. Pas si simple de remettre le corps dans de doux draps sereins. Un bol de verveine bien chaude à côté de moi, des oiseaux qui nichent dans le volet, le ron ron du frigidaire légèrement incontinent, le silence alentour… J’essaie de ré apprivoiser l’ entourage. ^^

lirgnomed |
unefilleajd |
Banale , mais .. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un libanais gai
| Océane
| danslapeaudunefemmede38ans