Carnet de route de Caloulaframboiz

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

25 novembre, 2012

Week-end !

Classé sous Bout de chemin — caloulaframboiz @ 19:54

En gros, si je devais résumer, ce serait week-end bouffe. Resto japonais entre amis, hier soir à Avignon  et très gros repas de famille aujourd’hui pour les 17 ans de ma nièce…

Ce serait aussi week-end vintage, en faisant des recherches sur internet, j’ai retrouvé trace d’un arrière -grand oncle mort à la guerre en 1915, après avoir été blessé à la moelle épinière. Son nom était cité dans une action où son régiment a fait preuve  » de bravoure et d’esprit de sacrifice ». De fil en aiguille, j’ai fait d’autres recherches et j’ai retrouvé la photo d’une arrière grand- tante, Zulma, et de ses enfants: et là, surprise, je trouve que je ressemble à Zulma, mêmes yeux, mêmes cheveux clairs, même forme de visage… ça m’a émue…

Sinon, je sais quoi faire si je suis amenée à changer de métier :-) voilà une personne qui m’a demandé de lui dresser son thème astral et une autre qui souhaite que je lui tire les cartes. Peut-être  que ça rapporterait plus qu’instit? ^^

18 novembre, 2012

Celtkilt

Classé sous Non classé — caloulaframboiz @ 19:38

Celtkilt Danse hongroise

 

C’était dans la semaine à la télé et c’était chouette! Concept réussi de mélanger musique classique et appropriations diverses… et puis j’ai appris plein de choses!

17 novembre, 2012

C’est quand demain?

Classé sous Humeur — caloulaframboiz @ 22:46

C'est quand demain? dans Humeur long-road-johanson-300x197

Long road, Johanson

Période sans fin…travail, ennui, envie d’autre chose mais sans me donner les moyens d’y parvenir,solitude, et pourtant, je suis toujours accompagnée…Paraît que c’est normal, les Scorpions rentrent dans une longue période saturnienne.^^

Espoirs déçus,choses faites et refaites dix fois sans jamais être totalement satisfaite. Même les livres que je lis ,par une mécanique mystérieuse,se mettent au diapason de mes sensations. J’ai enchaîné Les lisières de Olivier Adam, Oh de Djian, et Cet été-là de Véronique Olmi, des histoires de vies déglinguées, de gens lâches, tristes, amers, imbuvables.Les personnes que je croise s’y mettent aussi, avec cette femme médecin qui était dans ma classe en terminale et qui m’expliqua qu’après le tournoi de golf, son mari et elle prenaient l’avion pour St Barth..ou quand la réalité dépasse presque les clichés…En même temps, je dois bien être le cliché de moi-même,enseignante jusqu’au bout des ongles,  avec mes quatre stylos rouges dans mon sac à main, et la manie de toujours imaginer ce que je pourrais bien tirer d’un pot de yaourt ou d’une boîte de camembert… 

1 novembre, 2012

Pour la beauté de l’instant

Classé sous Non classé — caloulaframboiz @ 17:30

Tous les matins, le Mont-Ventoux me fait son show. Tous les matins, un spectacle différent sur la petite route qui me conduit à l’école.  Tantôt géant de Provence auréolé de couleurs chaudes, tantôt sommet fantomatique perdu dans les brumes, ou encore cliché d’une netteté minérale avec seule une écharpe de brume accrochée à son sommet.

Et tous les matins, la fille du coin, qui connaît ça par cœur, se fait malgré tout cueillir comme une bleue…

Pour la beauté de l'instant lever-soleil-ventoux2-300x113

Matin  du début du monde…

La photo ne rend pas justice à la magie de l’instant…

lirgnomed |
unefilleajd |
Banale , mais .. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un libanais gai
| Océane
| danslapeaudunefemmede38ans