Carnet de route de Caloulaframboiz

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 27 juillet 2012

27 juillet, 2012

Ou comment se foutre de la gueule du monde

Classé sous Réflexions qui n'engagent que moi — caloulaframboiz @ 16:35

Hier soir, c’était le concert de Madonna à l’Olympia. Perso, je ne suis pas fan et je ne dépenserai pas un € pour aller la voir exhiber son cul sur scène, mais j’ai une voisine qui ne jure que par elle depuis des années, du coup, j’ai un peu suivi l’affaire. Déjà, ce fut le parcours du combattant pour obtenir des places, qui se sont vendues entre 80 et 200€, places qu’on obtenait en s’affiliant pour 17€ au fan club officiel de la chanteuse. Business is business.
Le concert prévu pour 21H a commencé à 22H45, devant un public chauffé à blanc. Pour certains, c’était la conclusion de deux jours d’attente boulevard des Capucines, par plus de 30°C à l’ombre. C’est bien connu, quand on aime, on ne compte pas. Elle a enchaîné deux titres, puis fait un interminable discours sur la France, Marine le Pen, blablabla, aimez-vous les uns les autres, puis coupure pour qu’elle se change, puis quelques titres, puis re coupure avant qu’elle ne crée la surprise en reprenant « Je t’aime, moi non plus de Gainsbourg ».Les fans extasiés étaient aux anges et attendaient fébrilement la suite sauf que…les lumières se sont rallumées, et il n’y a jamais eu de suite. Le concert était terminé, et a duré en tout et pour tout 48 min, dont 20 de bla blas et de coupures. Si c’est pas de l’arnaque… Les gens furieux ont pété les plombs, scandant des « Remboursez ! », jetant leurs bouteilles vides sur la scène et insultant copieusement la chanteuse, pendant que les techniciens s’activaient au rangement du matos. La sortie houleuse du public s’est faite avec bus de CRS à proximité au cas où.
Autant j’avais une certaine forme de tolérance pour une artiste comme Amy Winehouse, qui annulait au dernier moment, ou qui tentait d’assurer le show dans un état second quitte à cracher sur le public, parce que finalement c’était sex drug and rock’n roll attitud, autant là, j’espère que les fans de Madonna se souviendront à vie de l’infâme claque qu’elle leur a balancée dans la gueule.

lirgnomed |
unefilleajd |
Banale , mais .. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un libanais gai
| Océane
| danslapeaudunefemmede38ans