Carnet de route de Caloulaframboiz

23 mai, 2012

23 mai(s)

Classé sous Non classé — caloulaframboiz @ 20:54
Image de prévisualisation YouTube

Je sais exactement où j’étais le 23 mai 2010 à cette heure-ci, je sais exactement comment j’étais habillée et ce que je ressentais. Il y a deux ans exactement, j’étais à Lyon, à la salle Tony Garnier, au concert de Metallica. J’étais accompagnée de my Husband. Le concert avait fait salle comble, soit        17 000 personnes. Autant dire une marée humaine. Ce soir-là, je portais un jean, un petit haut noir décolleté, un petit gilet noir fin,des chaussures plates, et j’avais un petit chignon charmant. Ce soir-là, pour la première fois, après deux ans d’échanges virtuels, je LE rencontrais. Il était lui aussi accompagné. Le hasard a fait qu’on s’est retrouvé assis à seulement trois rangées l’un de l’autre. On a pu se voir, se plaire, se sourire, se parler pendant l’entracte…Il paraît que javais alors un sourire si doux. Qu’il y avait une aura autour de moi…Le bonheur qui débordait sûrement…Soirée de rêve.

Je sais exactement ce que je faisais le 23 mai 2011…Je pleurais. Inconsolable. Triste. Je cherchais  à comprendre et je n’arrivais pas à tourner la page. Je n’en finissais pas de ne pas arriver à oublier.  

Et ce soir, 23 mai 2012. Je vais bien, je sais parfaitement où j’en suis. Je sais où sont mes essentiels.La page est tournée et il en reste de chouettes souvenirs . Je n’ ai pas  pensé à cette soirée de toute la journée, sauf quand, coincée dans un bouchon en milieu d’après-midi, j’ai allumé la radio. « En ce 23 mai, beau soleil et mistral sur la Provence, a annoncé l’animateur de RTL2, and now, Nothing else the matters, de Metallica…Clin d’oeil du hasard, flash back…j’ai eu du mal à réaliser: deux ans déjà!!! J’ai souri et mis la musique à fond dans la voiture…Finalement, on survit à tout, aux râteaux dans la gueule, aux trahisons , au manque, à la peine, aux montagnes russes hautes comme des Himalaya parce qu’on a toujours en nous quelque chose pour avancer.

9 Réponses à “23 mai(s)”

  1. bilba dit :

    Oui on survit à tout.
    Et c’est bien.

  2. phil dit :

    « Je n’en finissais pas de ne pas arriver à oublier. »
    Je crois qu’on ne peut pas oublier. On ne peut pas effacer d’un coup de gomme ce qui a été, surtout si c’était beau. Je sais de quoi je parle, d’ailleurs mes dates sont semblables aux tiennes. Par contre j’ignore tout de métallica.
    :-)

  3. Je sais bien… on apprend juste à vivre avec … plutôt qu »oublier », on devrait plutôt dire « pouvoir y penser sans être bouleversé »…
    ps un petit You Tube rajouté si lecoeur t’en dit ^^

  4. Cristophe dit :

    Je viens de survivre à deux minutes de Metallica alors oui, on survit à tout ! d:-)

  5. valy dit :

    Où vont les histoires ? Nulle part parfois… Ce n’est pas grave tant qu’il reste d’autres histoires :)

  6. valy dit :

    Ton blog a trouvé mon com suspect. Tu le crois toi ça ? lol

  7. valy dit :

    Il persévère en plus ! MDR

  8. ben oui valy, t’es chez Calou, faudrait pas l’oublier, donc y a rien de normal côté informatique LOOOL

  9. Aline dit :

    J’oublie tout. Pour preuve, j’avais oublié ce blog. Enfin surtout je n’avais pas pensé que tu continuais à écrire. Et si !

Laisser un commentaire

lirgnomed |
unefilleajd |
Banale , mais .. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chroniques d'un libanais gai
| Océane
| danslapeaudunefemmede38ans